Association pour le Développement des Soins Palliatifs dans le VAR.

 

Dans certains Services Hospitaliers, Structures de Soins de Suite, les EHPADS et à domicile, vous pouvez croiser des personnes qui arborent un badge  avec une marguerite.  Ce ne sont pas des soignants, mais des bénévoles qui donnent un peu de leur temps aux patients atteints d'une maladie grave ou incurable et à  leur famille.

Sur les conseils de l'équipe soignante, avec laquelle ils coopèrent, ils frappent aux portes et proposent un moment de présence que le patient est libre d'accepter.  Simple citoyen, en dehors  de tout contexte religieux,  sans lien particulier avec la famille, ne pratiquant aucun soin, le bénévole invite à une rencontre où tout ce qui sera échangé restera entre le patient et lui,  parce qu'il est tenu à une stricte confidentialité. Si  la famille  en exprime le souhait, il la rencontre aussi, avec ou sans le patient pour un échange.

Le Psychologue Clinicien qui les soutient dans leur bénévolat, donne cette définition de leur accompagnement  "c'est une démarche éthique et un engagement dans le temps  pour offrir aux personnes concernées par la fin de vie une présence et une écoute".

 

 

 

LE BENEVOLE D'UNE ASP ...Par l'UNASP

 

Il adhère à l'association et aux objectifs décrits. Il est garant de l'image de l’association là où il intervient.

Il se doit de participer à l'ensemble de la formation initiale suite à laquelle il signe un contrat moral, de venir aux événements liés à la formation continue; sa présence est obligatoire aux groupes, de paroles mensuels animés par les psychologues.

De part leur laïcité et leur neutralité, les ASP interdisent tout prosélytisme de la part de leurs bénévoles, cela constituant un motif grave pouvant entraîner leur radiation. Ne pas oublier que vous êtes dépositaires de la parole du malade, ce qui implique les règles de confidentialité, de laïcité, de neutralité et de tolérance.

Ces associations ainsi que la formation que vous y aller recevoir sont encadrées par la loi, et par un cahier des charges qui est imposée par la SFAP.

La formation à laquelle vous aller participer a pour objet de développer la qualité de présence et d'écoute dont vous aurez besoin et non de rechercher un "savoir" sur ce que peut être la vie et la mort.

Même si chacun est libre de les concevoir comme il le veut et comme il peut, cela ne concerne pas les ASP et ne doit pas interférer avec les accompagnements. Au contraire, il faudra apprendre à vous déconditionner, à lâcher tout ce que vous croyez savoir, à mettre de côté votre "ego" pour être en contact avec votre propre impuissance face à celui qui souffre pour l’accompagner dans sa réflexion face à la vie qui lui reste.

Vous devez offrir un espace de liberté, de confiance; accepter les contraintes existentielles (mort, solitude, absurdité du moment).

C'est dans le cadre à la fois limité et potentiellement infini, que se pratique l’accompagnement des personnes qui vont partir, et dans ce cadre des ASP que vous vous engagez à le respecter.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

NOS PERMANENCES :

  • Hôpital Georges Clémenceau - Pavillon Coste Boyère - 3ème étage - 421 avenue du 1er Bataillon d'Infanterie de Marine du Pacifique - 83130 LA GARDE.
  • Permanences : mardi - jeudi - vendredi de 9h30 à 12h30
  • Besoin d'une écoute, des questions ?.....des bénévoles de l'ASP-VAR vous accueillent à la "La Maison des Usagers" à  l'hôpital Ste Musse à TOULON. 
  • Permanences : tous les mardis de 14h00 à 17h00.